Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
3 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - trouver la paix - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, l'expatriation, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Accor ou la question de la croissance perpétuelle des entreprises

Audience de l'article : 2498 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Voilà bientôt deux ans, j'écrivais sur Accor l'article suivant : http://www.objectifeco.com/entreprendre/strategie-et-croissance/14-ans-que-accor-fait-du-surplace-zoom-sur-une-tentative-de-croissance-osee.html

Je m'interrogeais sur le mythe de la croissance perpétuelle, suggérant que certaines entreprises touchent des plafonds et qu'il devient probablement contre productif de vouloir à tout prix augmenter leur taille de CA.

A l'époque, un nouveau chef était arrivé et il se lançait dans une stratégie qui me paraissait superficielle. 

Ce nouveau chef s'est fait virer hier, un peu moins de deux ans après son arrivée. L'action continue à faire du surplace et la branlette habituelle des nouveaux arrivants reprend de plus belle avec de superbes annonces de plan de développement. 

accorv2

Pourquoi tant de pipo dans notre monde ? Pourquoi avons nous autant de mal nous les humains à accepter les limites, à les regarder en face ? Je ne suis pas un spécialiste de l'hôtellerie. Mais quand un machin ne progresse plus pendant 15 ans, j'aurais quand même tendance à conclure qu'il existe une limite naturelle dont les efforts à produire pour la franchir ne valent peut être pas la peine compte tenu du rendement excédent à anticiper. Peut être qu'avec ce genre de configuration, il est préférable de serrer les boulons à mort pour optimiser la rentabilité et veiller à ne pas plonger face à la concurrence en contrôlant la part de marché.

Charles Dereeper
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Yves jeudi, 25 avril 2013 12:43 Posté par yves

    Oui plus de croissance perpetuelle mais le groupe a une grande diversité de qualité d'hotellerie (1 etoile à 5 etoiles) et une diversité geographique parfaite. Du coup, pour un actionnaire, avec un dividende à 4% ou 5%, ça peut être interessant ... c'est une securité, forte baisse du titre sous 20 euros peu probable. Maintenant sur les marchés de croissance (Asie, Amérique du Sud), la concurrence locale va se mettre en place donc les prises de parts de marché ne seront pas évidentes.