Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Le titre Inhibitex explose – Anatomie d’un Conseil multiplié par 10 en 1 an

Audience de l'article : 3166 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Le 22 Décembre 2011, j’abordais sur Objectifeco une opportunité dans le secteur Santé: la société INHIBITEX, qui développe un traitement pour traiter l’Hépatite C (lien ICI). Son cours était alors à 2,58$. Ce 9 Janvier 2012, soit 1 an plus tard, le cours d’INHIBITEX touche les 26$...

 
 
Mon trade sur Inhibitex s'est déroulé comme prévu. En fait, pour réussir dans le secteur Santé: il suffit de se formaliser au Newsflow, qui revient à établir le Calendrier prévisionnel de résultats cliniques.
 
 
Pour Inhibitex, on savait que la société avait prévu de publier des résultats cliniques pour son INX-189 "dans le courant du premier trimestre 2011". J'avais dans le même temps observé que le marché était prêt à valoriser les résultats de cette annonce. En effet, ce programme est tout à fait novateur puisque l’INX-189 a une approche dite de deuxième génération. 
 
Ce qui aura motivé mon choix aura été l'opportunité de marché que reprèsente l'Hépatite C. Car il faut savoir qu'une société qui développe une molécule dispose de 3 choix pour réaliser de gros profits :
 
 
-répondre à un besoin insatisfait,
-s’adresser à un marché de masse,
-procéder à une rupture technologique.
 
 
Si ces conditions sont réunies, on peut alors envisager un statut de Blockbuster (ventes suprèrieures à 1 milliard de dollars par an).
 
 
Les implications: la signature d'un juteux partenariat (le développeur recevra des royalties conséquentes), la société pourra vendre son traitement cher (tout en bénéficiant de remboursements des assurances maladie) sur une pèriode relativement longue (elle disposera d’une exclusivité sur ses brevets pendant 20 ans) et sur un territoire très étendu.
 
 
Sans aller dans les détails, le produit INX-189 développé par Inhibitex est un inhibiteur nucléotidique de la polymérase, par opposition aux nucléosides. Concrètement, ce traitement évite d’utiliser de l’interferon, qui a des effets toxiques. Et il guérit mieux. C’est donc une avancée considérable pour les patients. On parle ici d'une véritable rupture technologique. De fait, le marché était prêt à pricer significativement ce programme thérapeutique.
 
 
Dès lors, j'ai choisi de rentrer sur le titre pour miser sur ce catalyseur de hausse. Des données positives pour le traitement de l'Hépatite C (l’INX-189) ont alors été présentées le 31 Mars 2011 (Lien ICI). Dans une mise à jour du 4 Avril sur ObjectifEco (lien ICI), ma Plus value sur mon trade ressortait à ce moment à +125% en 3 mois.
 
 
Le 4 Novembre, le cours d’Inhibitex s’agite à nouveau. De très bons résultats cliniques sont publiés pour INX-189. Le titre prend +127% lors de cette séance du 4 Novembre, et clôture à 9,01$. Dès lors, la communauté financière s'affiche euphorique. Dans les salles de marché, on dit qu’Inhibitex sera « la prochaine Pharmasset » (Pharmasset est une société spècialisée dans l’Hépatite C, rachetée par Gilead pour 11 Mds $ en Novembre 2011).
 
 
Ce 8 Janvier 2012, on apprend que la société pharma Bristol Myers Squibb lance une OPA sur Inhibitex au cours de 26$. Soit une prime de +165% par rapport au dernier cours. En une année, depuis le conseil du 22 Décembre, le titre Inhibitex aura donc été multiplié par 10
 
 
Inhibitex est le deuxième titre que j’ai abordé dans l’Hépatite C qui a explosé ces derniers mois (après Anadys: lien ICI). Achillion, présentée sur ObjectifEco avec mon complice Claude Mathy, est un autre titre spécialisé dans l' Hépatite C qui pourrait prendre la même direction (voir notre article ICI). Une même méthode pour un même succés: la stratègie PRE-CATALYSTE (description ICI), simple à mettre en oeuvre et redoutablement efficace.
 
 
Dans ma dernière Lettre du 7 Janvier 2012, j’aborde différentes sociétés du secteur Santé qui disposent de plusieurs catalyseurs de hausse, et qui pourraient connaître le même sort qu'Anadys et Inhibitex…
 
-------
 
Offre exceptionnelle pour 20 clients uniquement  :

Toutes les lettres de tous les auteurs - Tous les PDF de tous les auteurs 1070€ au lieu de 3188€ !

Loïc Abadie, Claude Mathy, Charles Dereeper, Cédric Froment, Eric David, Sacha Pouget, David Renan, Samuel Rondot.

Lire le détail de l'offre ici

-------

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire patlr lundi, 09 janvier 2012 11:48 Posté par patlr

    Inhibitex Deal Leaked Or Just 'Exceptional' Timing?
    Tyler Durden's picture
    Submitted by Tyler Durden on 01/08/2012 23:25 -0500

    * Mary Schapiro



    Early Friday morning, Jon Najarian of optionMONSTER fame noted (on his site as well as CNBC) some 'unusual' action in an illiquid little stock called Inhibitex (INHX). It turns out that over the weekend, that same company was purchased by BMY for $2.5bn (or $26 per share - more than double the closing print of $9.87 on January 6th). This won't be the first time we have 'helped' Mary (Schapiro) and her little SEC lambs but it seems surprising that this would not generate at least an 'alert' when as Najarian so promptly pointed out on Friday - a total of 11,138 calls traded against only 937 puts with this call volume more than half the entire call trades of the month of December (when 19,000 calls changed hands). Friday's call activity was more than 12 times average, with the $10 Feb Calls' volume over 17 standard deviations above normal.

    This isn't the first time sizable call volume (green above versus put volume - red) has been seen but it is the most extreme example of the kind of well-informed trading that we have discussed again and again with regard healthcare specifically.

    The largest trade that stuck out was the purchase of 2,000 Feb 10 calls for $2.00. Based on the BMY takeover price, these calls are now worth $16 ($26 minus the $10 call strike). That means the well-informed (lucky) owner turned $200,000 into $3,200,000 over the weekend.

    While some of the action could potentially be discounted as front-running the JPMorgan Healthcare conference next week, we leave it to you to judge the option volume for itself: either the deal was leaked or the buyer of these calls had exceptional timing and is now considerably richer.

    Charts: Bloomberg