Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Le niveau des 15 sur le VIX est-il annonciateur d'une baisse imminente sur les Marchés ?

Audience de l'article : 4324 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions

Un certain nombre de traders estime qu'une baisse du VIX (indice de volatilité du S&P 500) en-dessous des 15 est un signal d'alerte baissier sur le marché Actions. C'est ce qu'il s'est produit par exemple le 15 Mars 2012, lorsque le VIX est descendu en-dessous des 15 pour la première fois depuis le début de 2011. Une très large partie des observateurs relayait alors l'information de la Zone dangereuse des 15 et pointaient du doigt un retournement de Tendance (Reversal)..

 
Lorsqu'on regarde l'évolution du VIX à Moyen Terme (sur 3 ans), on observe effectivement que les Indices piquent du nez dès lors que les 15 sont touchés sur le VIX. Les 15 semblent donc être un signe précurseur de baisse imminente. En revanche, il en est tout autre si l'on regarde le VIX sur le très Long Terme (sur plus de 20 ans).
 
 
Comparaison du VIX par rapport au S&P 500 (3 dernières années):
 
 

Comparaison entre le 15/03/2009 et le 15/03/2012 – Source: HedgEye
 
 
 
Sur ce Graphique Moyen Terme, aucun doute: les 15 sont annonciateurs d'une baisse.
 
 
Mais si l'on regarde l'évolution historique (Long Terme) du VIX et du S & P 500, on se rend compte que les 15 ne sont pas forcément un signal baissier.
 
 
 
Comparaison du VIX par rapport au S&P 500 (22 dernières années):


Source: Bespoke (Mis à jour le 16/03/2012)
 
 
La clôture quotidienne médiane du VIX a été de 19 depuis 1990, ce qui représente sa véritable moyenne historique. Sur le graphique ci-dessus, le Vert matérialise chaque fois que le VIX a été en dessous de 15. Le VIX a été en dessous des 15 à partir de la mi-1992 jusque début 1996 et de mi-2004 à début 2007. Pourtant, durant ces périodes, le S & P 500 a enregistré des gains énormes.
 
 
 
En définitive, un VIX à 15 n'est donc pas forcément annonciateur d'un baisse imminente et prononcée sur les marchés. Ce n'est pas un niveau sur lequel on peut véritablement se baser pour annoncer une prochaine baisse durable sur les indices.
 
 
Sacha Pouget
 
Poster un commentaire

9 commentaires

  • Lien vers le commentaire svane samedi, 24 mars 2012 05:25 Posté par svane

    Pour TVIX, on sait depuis un mois que TVIX, à cause de la suspension de création de nouvelles parts par Crédit Suisse, se négociait à 50% au dessus de la valeur de ses actifs ( et de UVXY, son concurrent). Aucune personne sensée n'aurait achêté se produit depuis, la baisse de 50% est depuis dû au fait que Crédit Suisse, à cause des dysfoncionnement du produit, à résumé la création de nouvelles parts.

    Après, les autres trackers VIX, comme VXX et UVXY sous-performent aussi, mais bien moins. Trop d'attente de crash tue le crash....

    En Juillet- Août dernier, TVIX est monté de 16$ à 100$ en à peine un mois. Il avait fait de nouveaux plus hauts en août alors que le VIX se contentait d'un double top. Ces instruments sont imprévisibles et éwagèrent les hausses comme les baisses. Je pense qu'il faut attendre à ce que le contango s'aplatisse, que tous les baissier qui ont misé sur ses instruments qoient ruinés, pour espérer une nouvelle flambée.

  • Lien vers le commentaire tuzi vendredi, 23 mars 2012 19:00 Posté par tuzi

    Pour info, depuis que credit suisse n assure plus la liquidité du titre, le tvix s ecroule VIOLEMENT!! Plusieurs hedge funds liquident leur positions sur le tvix. D où la forte baisse! A éviter dorénavant! "Une véritable saloperie" d après Claude Mathy, et il reste gentil :))

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget vendredi, 23 mars 2012 13:09 Posté par sacha Pouget

    Bonjour Alain,

    la forte baisse des VIX ces derniers temps s'explique en partie par la façon même dont le VIX est calculé. Depuis une semaine, le VIX n'est plus calculé en utilisant les prix des options de Mars du SPY (Tracker du S&P 500, le SPDR S&P 500 ETF), mais en utilisant les prix des options de Mai. C'est ce facteur qui a provoqué la baisse marquée du VIX. Ainsi le VIX a évolué de manière anormale, et la chute a été plus forte que ce qu'il aurait du y avoir en temps normal.

    Alors que la prime sur les contrats à terme du VIX pour le mois de Mars était de 2.11 points, les primes ont vraiment explosé sur les contrats d'Avril (3,10) mais surtout si on va jusqu'à Août ( 10.46!) et Octobre (12,41!), on observe que ces chiffres sont tout simplement fous. Cela reflète l' appétit des institutionnels pour "acheter de la volatilité" au cas où le marché se retourne violemment.

    Ensuite, le problème c'est que des Tonnes d'acheteurs affluent pour acheter de la volatilité via les ETN et les ETF, tels que le VXX, le TVIX, Vixy, etc… Par exemple, les montants engagés sur le VXX ETN (le plus important) a doublé cette année. Cela fait suite à beaucoup d'achats de stratégistes qui ont cherché à se couvrir. Les gestionnaires de ces ETN ont acheté du VIX car c'est l' instrument sous-jacent. Cela augmente les primes sur les Futur. À leur tour, ils ont besoin de s'ajuster au jour le jours sur les contrats à terme, de manière à arbitrer et diversifier leur exposition.

    En fin de compte, cette énorme demande de protection/couverture/diversification pour le VIX utilisé en tant qu'indicateur contrarian, associé au fait que la méthode de calcul a changé nous montre à l'heure actuelle qu' aussi longtemps que "tout le monde" cherchera à acheter de la volatilité, il y a peu de chances pour assister à l'explosion du VIX.

    Cordialement,
    Sacha