Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Renan

David Renan

Je suis trader pour compte propre sur les small-caps depuis 1999. J'ai multiplié mon portefeuille par 120 depuis 2004 (plus de 1,5 millions d'euros de plus-values depuis mes débuts en bourse)

Suivez moi sur twitter : @DavidRenanTrade

Interview sur mon trading : cliquez ici

5 opérations pour comprendre comment je trade et pourquoi cela marche pour moi depuis 12 ans : la vidéo est ici

Présentation de ma newsletter : mon écran filmé

Exemple d'une journée de trading : lire le PDF ici


Mon journal de trader
: une vidéo vue par plus de 4300 personnes

Je propose trois formules en fonction des différents besoins de chacun pour suivre mes opérations : les explications sont ici

Le point sur mes résultats 2015 :  +39 % et 232 000 € de plus-values
Interview ici
Mes résultats 2016+36 % et 235 000 € de plus-values

Mes performances boursières des années précédentes (2011-2015):
le récapitulatif

Je suis joignable sur  david@davidrenan.com et  davidrenantrading@gmail.com

David-Renan

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Le cas STENTYS ou petites leçons à retenir lors des publications du secteur de la medtech … suite et fin !

Audience de l'article : 2993 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Il y a quelques jours, je vous ai parlé de quelques petits trucs (http://www.objectifeco.com/bourse/actions/mid-et-small-caps/mauna-kea-technologies-petite-lecon-a-retenir-lors-des-publications-du-secteur-de-la-medtech.html) que j’utilise pour trader les medtechs. La récente publication des résultats annuels de STENTYS me donne encore raison … ce qui est malheureux pour ceux qui avaient des titres. Pourtant, c'était gros comme une maison !

La hausse du titre STENTYS en ce début d’année a été causée par un rebond technique suite à l’augmentation de capital de la mi-novembre et au newsflow à venir (publications de l’étude clinique APPOSITION III concernant son stent auto-opposant).
Cela a permis de soutenir / faire progresser les cours de STENTYS jusqu’à la dite-publication. C’est d’ailleurs pour ces raisons que j’étais passé à l’achat à la fin de l’année dernière : http://www.objectifeco.com/bourse/actions/mid-et-small-caps/stentys-une-conviction-exigeante-au-niveau-de-la-patience.html).

Une fois l’étude publiée qui n’a d’ailleurs rien révélé de nouveau (c’était le 11 mars), le titre a commencé à subir des prises de bénéfices, le marché vendant la nouvelle. Les ventes régulières de titres STENTYS de la part du président du CA, Jacques Seguin et la publication des résultats annuels de ce jeudi ont donné le coup de grâce au titre, rappelant aux investisseurs que la CB représentait 50 fois le CA. La croissance est certes au rendez-vous (+78 % en 2012) mais les développements commerciaux ont contribué à creuser les pertes à 11 M€ (contre 9,5 M€ en 2011). La trésorerie de 45,6 M€ est néanmoins confortable, elle représente 38 % de la CB.          
Suite à cette publication annuelle, le titre a touché de nouveaux plus bas annuels. Il faut remonter à novembre 2011 pour voir de tels niveaux de cours.

Côté AT, ce n’est pas très encourageant : la proximité du support des 11 pourrait soutenir à CT le titre mais je ne suis pas certain que cela soit suffisant pour contenir les vendeurs, étant donné la violence du décrochage et la tête de la dernière bougie, particulièrement bearish. Pour ma part, je vais rester pour l'instant à l'écart du titre. Prochains supports : 11 et 9,8.

stnt01042013

Le prochain rendez-vous de la société est prévu pour le 25 avril avec la publication du CA du T1 2013. Allez ! Je vous fais le pari que la spéculation s’emparera du titre STENTYS, les jours précédant cette publication ! ;)

J’ai repéré une petite medtech bien meilleur marché que je vous présenterai dans les prochaines semaines (www.davidrenan.com)

 

 

david renan telechargement livre
Poster un commentaire