Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Interview de Sacha Pouget - le point sur la santé / biotech - 46% de gains en 2014 - et sa grosse news !

Audience de l'article : 5548 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Hello tout le monde

Cette semaine, j'ai fait un point avec Sacha Pouget, le spécialiste d'Objectifeco sur la santé Biotech. J'ai rencontré Sacha il y a de nombreuses années quand il avait son blog. Je lui ai édité son livre avec Edouard Valys Ed.

La bande son de cet entretien skype de 23 minutes est fournie, tandis que Sacha a réécrit en partie à l'écrit l'interview pour apporter des informations complémentaires
.

Ce que je retiens à titre perso de ce contact, c'est une info capitale que les industries de la santé ont le pouvoir de dicter aux pays leurs désirs. Par voie de conséquence, elles parviennent à des taux de marge très largement supérieurs aux autres secteurs. En outre, Sacha nous apprend que les pharma ont accumulé 150 milliards de trésorerie.

Je retiens aussi la tendance du secteur avec 300% de hausse depuis 2010. Compte tenu des fondamentaux, on peut raisonnablement se dire que le secteur va s'envoler durablement dans les années à venir avec du 1000% de gains.

Samuel Rondot m'a envoyé récemment le classement du top 10 des professions aux USA qui gagnaient le plus. Dedans, 5 étaient assimilées à de la santé. Clairement, quand on risque de claquer, on est prêt à payer n'importe quel prix pour survivre... Et les baby boomers au fort pouvoir d'achat grâce à une tendance des prix immobiliers ultra favorable, on peut les comprendre, ils n'ont ni envie de souci de santé, ni envie de mourir ! Donc ils vont payer et faire les dividendes de demain des entreprises qui exploitent ce créneau.

Si quelqu'un parmi nos lecteurs connaît des business à monter dans la santé, qu'il se manifeste ! Nous sommes intéressés !

Charles Dereeper



J'ai réalisé deux autres interviews il y a quelques semaines

Tradosaure, l'analyse technique chartiste de CMC Markets, quinzième auteur de Objectifeco en audience long terme, pour une conversation estivale pour faire connaissance

Loic Abadie, qui fait un gros point sur les tendances des différents marchés actions, devises, immobilier




BANDE SON DE L'INTERVIEW : 23 minutes à écouter




L'INTERVIEW REECRITE

Hello Sacha, ça fait longtemps que l'on ne s'était plus parlé !

Bonjour Charles !


Je voulais avoir de tes nouvelles, mais aussi surtout évoquer la biotech et la santé des domaines que tu maîtrises bien. C'est vrai que 7 mois se sont écoulés. Je voulais faire un point sur tes produits, tes projets, ton trading, et la biotech. Qu'est ce que ça donne pour 2014 ?


On attaque par la biotech.

On attaque par la biotech, ok.


Il parait que les indices sont plutôt en bonne forme mais que certaines valeurs ont un peu déçu... j'ai vu quelques chroniques là dessus.

Alors, on est toujours sur des bons fondamentaux, il y a eu quelques stress sur certeines valorisations mais elles sont apparues au début de l'année vers le mois de mars, aux Etats-Unis on s'est posé quelques questions. Janet Yellen a parlé de survalorisation dans un de ces derniers discours de politique monétaire.

Mais je le redis nous sommes tout de même sur de bons fondamentaux. C'est à dire un vieillissement de la population, avec une population des plus de 65 ans qui va passer de 15 % en 2000 à 23 % en 2025, et ces personnes consomment 3 fois plus de médicaments donc il y aura de plus en plus de demandes pour les sociétés qui développent des médicaments.

On a aussi une pression démographique, 7 milliards d'individus en 2010 qui va passer de 7.7 milliards d'individus en 2020, ce qui est colossal ! Il y aura toujours une demande pour les soins et leurs accès, notamment dans les pays émergents ! Ces facteurs rassurent beaucoup les investisseurs.

Les sociétés de la santé ont un fort pouvoir de fixation des prix. Elles tirent cela de leur capacité d'innovation. Ces entreprises peuvent s'appuyer sur des marges importantes, d'ailleurs elles ont les marges les plus élevées tous secteurs confondus, puisqu'en 2013 elles se chiffrent à 16 % alors que dans les télécoms elle est seulement à 12 %.

Donc nous sommes véritablement sur de bons fondamentaux, et pour répondre à ta question, 2014 est une année en dents de scie mais il faut savoir que 2013 avait été une très très belle année puisque les sociétés biotech ont fortement progresser. Il y a quand même quelque chose à préciser Charles, c'est que fin de 2013, vois tu, on a eu une réalocation venant des Etats-Unis là ou les valeurs avaient beaucoup montées. Par la suite, il y a eu une réalocation vers les sociétés de biotechnologieen Europe. Fin 2013, début 2014, on a vu de fortes progressions de sociétés de biotechnolies cotées à Paris.

Sur un an, on peut constater malgré tout, que ce sont les socitétes americaines qui mènent la danse. Elles progressent sur le NASDAQ de 46 % en moyenne ! Alors que en Europe on est à seulement 10 % !

On peut se dire qu'il y a des opportunités toujours présentes mais il faudra bien allouer son portefeuille et profiter du meilleur timing, pour ma part j'ai ma stratégie précatalyste qui est dédiée à ça.


D'accord, donc 46 % de hausse sur un an, ce qui est quand même énorme ! Tu penses que ça va se calmer ?

Par rapport au CAC 40 par exemple sur un an il prend à peine 3 % ! Si on regarde le NASDAQ c'est 25 % quand même, donc il y a eu un appétit de la part des investisseurs pour le risque aux Etats-Unis. C'est effectivement une large sur performance. Moi je pense oui, que ça va continuer et cela pour plusieurs raisons : tout d'abord, à mon humble avis, on reste encore sur les tendances lourdes que j'évoquais au début de notre interview qui étaient justement les excellents fondamentaux.

Ensuite, ce qu'on observe c'est qu'il y a beaucoup de mouvements sur les fusions acquisitions dans la santé. Alors il faut savoir que les pharmas ont accumulé 150 milliards de Dollars de cash au cours des dernières années, ce qui veut dire qu'elles ont les moyens d'acheter de l'innovation. La découverte de médicaments vient typiquement des sociétés de biotechnologie. Je pense que ce phénomène de fusion acquisition va être porteur pour les sociétés de biotechnologie qui vont se faire racheter dans la continuité de ce que l'on a pu voir ces dernier mois.

Et puis il y a toujours des domaines spécifiques qui sont toujours très recherchés par les investisseurs, notamment sur les maladies rares, l'immunothérapie, les antibiotiques. Tout ça va être de nature à soutenir le secteur tout en sachant que là encore c'est une niche. Le secteur des biotechnologies est recherché car la croissance des ventes est en moyenne 5 à 6 fois plus élevée que celle que l'on constate chez les grandes pharmas. Bref, les résultats positifs vont perdurer !


D'accord, bon avec une tendance de fond aussi positive ça a donné quoi ton trading ?

J'ai bien anticipé sur le fait que l'année dernière aux Etats-Unis ont était un peu en bout de souffle. Ce que j'ai fait c'est de réallouer mon portefeuille vers les sociétés biotech européenne. Ca a bien marché puisque depuis le début de l'année sur 2014 j'en suis à 44% de plus values.

Il y a eu certaines convictions qui ont bien fonctionées. J'avais notamment publié sur Ojectif Eco sur deux de mes convictions de biotechs pour 2014 (GENFIT et INNATE) ou j'en dès le mois de janvier. Elles ont bien progressé depuis, ce sont de très bons dossiers.

Ma stratégie pré-catalyste est une stratégie opportuniste qui vise à justement anticiper le calendrier de publications des sociétés biotech. Dernièrement, j'ai empôché 180 % de gains sur l'Ebola qui fait des ravages en Afrique (article consultable sur Objectif Eco).


En fait, tu es un enfoiré qui profite de la misère du monde ?

Je suis un opportuniste, mais un opportuniste qui soutient ces sociétés quand même ; elles ont besoin des investisseurs pour se développer.


C'est ça oui ! (rires).

Je me donne bonne conscience. Je ne suis pas philantrope.


Ne t'inquiètes pas ! A mon avis les gens qui vont sur Objectif Eco ne sont pas trop philantropes non plus !

Sinon, est ce que tu as fait dernièrement des erreurs en trading ? Ou tout s'est bien déroulé ? Quand on fait 44% de gains j'imagine qu'il n'y a pas trop de désordres derrière mais on ne sait jamais. Est ce que tu aurais commis des bourdes dont tu aurais tiré les enseignements ?

Sur les 35 ventes que j'ai effectué depuis le début de l'année 2014, il n'y a pas trop de déchets. A vrai dire, il n’y a eu que 4 pertes. C'est un bon ratio ! Ensuite pour le reste, la plus forte perte est de moins 24 % alors que le plus gros gain est de 390 % (dans le domaine du cannabis à visée thérapeuthique).

Le 6 août, j'ai fait une erreur: je me suis couvert et j'ai shorté le marché le CAC 40 à 4210 points. Depuis, on a pris environ 1% (sur le CAC 40) et je me fais exploser sur ma pause : j'ai pris un levier x20 et je déguste avec la valeur temps. Je dois avouer que c'est quelque chose que je ne maîtrisais pas trop !

J'ai enrichi ma banque sur ce trade.. pour ma part, je perds près de 50 % sur cette couverture. Cela a été compensé malgré tout par l'évolution du reste du portefeuille. L’apaisement en géopolitique est allé à l'encontre de ma couverture (avec du recul, je devrai me couvrir avec un levier moins important et une échéance plus lointaine).


En fait, c'est intéressant tu t'es fait avoir sur un marché qui est en dehors de ton domaine de compétences habituelles ! Finalement tu as adopté une approche de marché pur... Est ce que tu as pris une gamelle sur la biotech directement ?

Sur la biotech j'en ai pris une et c'est sur une valeur canadienne. ICO-THERAPEUTICS, une pennystock côtée à Toronto. Cette société avait peu de cash et était trop dépendante d'un seul produit. Le problème c'est que le produit a été foireux. Donc résultat : perte à la clé. Là j’en suis à près de 75 % de perte sur cette ligne. Par contre, je n'ai pas encore vendu parce que d'autres annonces éventuelles sont prévues. J'aurai bien du regarder la position cash et de sa dépendance type mono produit. Et me méfier davantage des pennystocks.


Tu n'achètes jamais de valeurs mono produit ?

C'est trop risqué. Disons que si elle ne possède pas de cash, j'évite. Les investisseurs français ont pu d'ailleurs connaitre la déconvenue sur NICOX. Elle était monoproduit, le cours est passé de 25 à 2 euros suite à un échec sur son seul produit en développement. Ce sont les risques, lorsque l'on est dépendant à une seule molécule en biotech, effectivement il vaut mieux s'assurer d'avoir une faible allocation sur ce titre. Bon, en même temps, ICO-THERAPEUTICS c'était 1/20 de mon portefeuille !


Tu as quand même de sacrés écarts. Tu as combien de lignes pour gérer ce risque ?

Entre 10 et 20. Une ligne fait typiquement 5 à 10 % du portefeuille.


Donc au final elle a un impact de 3 à 7 % maximum ?

Oui et dans le cas de ICO-THERAPEUTICS, l'impact était entre 3 et 4 % sur mon portefeuille.


Parle moi de ton plus gros succès, c'était sur le cannabis ?

Oui, sur le cannabis tout à fait avec la fameuse législation.


Depuis le temps que tu en parlais, je t'ai suivi sur ce dossier ; je trouvais cela étonnant et donc tu as transformé l'essai en pognon sur des beaux trades ?

Sur des beaux trades Charles, mais dis toi bien qu'à un moment j'étais en moins value de 70 % sur cette position! Mais j'ai tenu et j'ai cru en ma conviction. Je savais que dans le cannabis thérapeuthique, aux vues de la législation, il y allait avoir tôt ou tard des annonces qui allaient être porteuses pour les sociétés spécialisées. Je me suis positionné sur CANNABIS SCIENCE, c'était risqué, je savais que je pouvais perdre gros, de toute façon quand je me suis positionné c'était tout ou rien (ça représentait une faible partie de mon portefeuille). Au final, j'ai multiplié mon capital par 5 sur cette position (articles consultables sur Objectif Eco). Donc un trade gagnant mais avec des sueurs froides quand même !


Bon, sinon tu as une grosse nouvelle à faire à tout le monde ? Une grosse évolution professionnelle en perspective ?

Oui. Au mois d'octobre, je vais lancer mon fonds d'investissement, le KALLISTE BIOTECH FUND.


C'est un nouveau métier pour toi. Il va falloir que tu lèves de l'argent.

Je suis dans ce processus actuellement jusqu'à la fin du mois de septembre. C'est un fonds dédié à la biotechnologie avec ma stratégie pré-catalyste et c'est un fonds qui sera ouvert aux investisseurs qualifiés français ou internationaux.Il faut pour y souscrire répondre à certains critères (pour de plus amples informations, envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )


Ce fonds côte en France ?

Il sera distribué en France. Il est déjà référencé sur Bloomberg et Reuters, et ouvert à la souscription. On a reçu l'aval des autorités de marché. Donc c'est quelque chose d'officiel ! Je suis très satisfait de cette évolution !


Tu es le gérant ?

Oui, je serai le gérant du fonds, avec un co-gérant qui a une expérience dans la gestion de family office.


C'est de la grosse news ! Sacha, gérant de fonds !

Nous y voici, Sacha, gérant de fonds !


Et j'imagine que les abonnées à ta lettre vont se poser la question sur qu'est ce qu'elle va devenir ? Comment ça se passe en ce qui concerne la lettre ?

Sur la lettre, rien ne change si ce n'est un disclaimer qui va apparaître. Je serai dans la continuité de ce que je faisais. Là, je suis leader sur les lettres d'investissement en France sur les biotechs. Le service continuera comme il a été au cours des trois dernières années (depuis juin 2011). A l'heure ou je te parle, les gains avec envois des avis d'opérés à l'appui (j'envoie tous mes ordres d'achats ventes avec avis d'opérés à mes clients abonnés) affichent une plus value de 312 %, une multiplication par 4 depuis le lancement du service il y a trois ans !

La bonne nouvelle, c'est que le service perdurera avec des envois d'opportunités d'investissement dans lesquels j'envisage de placer mon argent agrémentés de fiches de description, un avis sur le fondamental, le potentiel, le risque, et aussi toujours l'envoi d'un point hebdo avec le suivi du portefeuille (publication d'environ 10 pages une fois par semaine) + la newsetters une fois par mois (elle fait 20 à 30 pages : je fais un point sur le portefeuille, la mise à jour de la liste de suivi et ou je donne mon avis sur la situation sectorielle).

La qualité du service va perdurer avec toujours des gains à la clef, je l'espère !


Ah ben si tu fais 300 % ces prochaines années, je vais devenir client alors ! Maintenant, vis à vis du fonds tu prendras les mêmes positions qu'actuellement ou des différentes ? As tu des contraintes dans le fonds qui ne sont pas dans ta lettre ?

Ce sera différent. Sur le fonds, j'aurai une contrainte de liquidité. Disons que sur le fonds je tiendrai des positions de titres qui seront liquides (typiquement pas de valorisation inférieure à 200 millions d’euros). Alors que sur le portefeuille perso ("la lettre"), je n'ai aucune limite du point de vue de la liquidité (et donc de valorisation qui peut aller entre 50 et 200 millions d’euros).

Donc je n'aurai pas les mêmes positions, ce sera différent et pour le fonds, et pour la lettre.


D'accord, bien on a fait un peu le tour, on vient d'avoir un aperçu de qui tu es et ce que tu deviens !

Au fait, tu as qual âge je ne me souviens plus ?

J'ai 32 ans.


Bon ben écoute, tu as l'air d'être bien positionné pour la meilleure des décennies. Entre 30 et 40 ans c'est le meilleur, non ?

Je crois qu'il n'y a pas d'âge. Après pour le reste je pense qu'il s'agit d'être curieux, suivre sa passion, le faire avec professionalisme. Mais être passioné, c'est tout simplement le plus important !

Tu en est le meilleur exemple Charles, tu navigues aux 4 coins du monde, tu donnes ton avis comme bon te semble. J'ai trouvé ma voie, j'en suis très content et tant mieux ! J'espère que ça va continuer.


J'espère que ton fonds va exploser ! Si tu réalises 300 % de gains je suis sûr que tu va avoir beaucoup de souscriptions et avenir financier radieux parce qu'il y a peu de gérants qui sont capables d'afficher ce genre de performance ! Même si t'en fais seulement 1/3, il y a beaucoup de personnes qui peinent à réaliser 10 % par an sur les actions donc ce sont des chiffres grandioses que tu vis, et ta volatilité est énorme sur la biotechnolie, je pense que tu vas réussir à tirer ton épingle du jeu ; Sacha va être le roi dans quelques années ?

On va y aller pas à pas, je crois que ce secteur sera toujours porteur. Il y aura des opportunités sans cesse sur les biotechs, des innovations, des ruptures technologiques, des changements de paradigmes...sur les prochaines années on a le temps de voir venir. Je suis très confiant !


Tu espères combien de souscriptions dans le fonds ?

Encore une fois, on va y aller pas à pas. Essayer de faire le travail bien comme il le faut. Ensuite on verra !


Je te pose la question autrement : c'est quoi ton rêve ?

Mon rêve c'est un jour que des sociétés d'investissement comme FIDELITY, ou alors que des fonds souscrivent à des parts de mon fonds. Tout cela afin d’être une alternative pour les grandes sociétés de gestion qui veulent miser sur l’innovation dans le domaine thérapeutique. Mais ça dépendra au préalable de ma performance et encore une fois on a le temps de voir venir !


Décidément tu ne veux pas me donner de chiffres ! Tu aimerais bien avoir 50 millions, 100 millions, 500 millions ? J'imagine après que tu as un problème de taille, c'est quand même un marché spécial la biotech ! C'est quoi la taille optimale ?

Plein d'investisseurs me posent cette question, Charles. Moi, je fais comme le sélectionneur de l'équipe de France, Didier DESCHAMPS, je pense au prochain match, je ne pense pas à la coupe du monde dans 4 ans. L'année en cours, c'est mon prochain match et je vais essayer de le gagner... si ça marche je serai en finale de la coupe du monde. Au cas contraire, je serais éliminé et sorti des qualifications.


Bravo, tu as réussi à ne pas répondre à ma question, très fort ! J'ai toujours dit d'ailleurs de toi que tu étais une anguille ! Tu viens de nous faire une belle démonstration !


Sinon, je tenais à annoncer quelques petites choses. Les investisseurs peuvent me suivre sur Les Echos ou je suis intervenu à deux reprises le dernier mois, mais aussi sur Le Figaro Bourse ou j'ai été interwievé, vous pourrez retrouver ces publications en ligne. Vous pourrez également me retrouver sur Objectif Eco, je suis très heureux de participer à ce blog. Charles l'a développé de manière très satisfaisante et j'espère que ça va continuer dans ce sens !

Enfin, je voulais terminer avec Twitter, j'ai été élu par Maddyness en 2013 parmi les personnes les plus influentes en biotechnologie (devant Fleur PELERIN notre ministre de l’innovation).


Sur Twitter, mon pseudo est "shachakin". Vous pouvez me suivre parmi mes 1 900 followers. J’interviens pour évoquer le marché financier et l’ actualité sur les biotechs.


Pour finir sur mon actualité, j'ai fait deux publications dans TRADERS MAG au mois d'avril et juillet sur la stratégie pré-catalyste, ces publications sont en ligne disponibles.


Ca c'est de la promo !


Oh des petites infos pour nos lecteurs ça ne coûte rien !


Bien sûre Sacha ! En tout cas ce fut un plaisir, à la prochaine !


A une prochaine, Charles !


lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

2 commentaires