Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tim Sanchez

Tim Sanchez

 
Si j’avais un rêve un peu fou ça serait de fédérer une communauté qui rêve davantage de vaincre les difficultés et pas seulement de leurs survivre.


Si j’avais la main verte, j’aiderais les autres à cultiver une pensée libre: créatrice de valeur, définitivement tournée vers la réalisation de l’excellence.

Mes convictions :

1-La vie d’un être humain est trop courte pour qu’il demeure l’esclave de sa vieille habitude de ne penser que dans une seule direction.

2-Il n’y a pas « de bon moment » pour se lancer, s’améliorer et avancer vers la liberté financière et d’être.

3-La clef n’est pas la motivation ou les conditions mais l’information à laquelle on a accès.

Mes constats :

a-La « crise » a bousculé à peu près tout ce qui existe dans ce monde, à part la manière dont les hommes pensent : si vous voulez investir dans quelque chose de stable qui à survécu à l’épreuve des balles, voilà une piste intéressante.

b-Point de liberté individuelle en focalisant son temps et son énergie sur des problèmes collectifs : La crise, les impôts, les contraintes sociales sont des problèmes collectifs, les solutions individuelles enjambent ceux-ci.

c-Il est plus facile d’avancer dans la vie en tant qu’écho, seulement jusqu'à temps que l’autre joue une fausse note.

d-Le monde change à une vitesse hallucinante, ouvrant la voie à un cycle de destruction créatrice intense qui ravage l’ancien modèle sur son passage.

Ici je partage avec vous mes réflexions pour investir, protéger son patrimoine et entreprendre.

PS : Il paraît que je suis un rêveur invétéré avec deux mains vertes , et vous ?

 
PS2 : Vous pouvez me retrouver sur Facebook ou je poste en exclusivité pour ceux qui me suivent une image commentées de temps en temps  ou bien poser une question ici :

sanchez.tim @ yahoo.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

+97% sans trop souffrir : retour sur un Trade gagnant

Audience de l'article : 784 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Lundi le titre Endocyte (ECYT) nous a gratifié d’un mouvement absolument bombesque.

+157% dans la journée !!! suivi de 75% le lendemain

Voici la news :

https://finance.yahoo.com/news/endocyte-announces-exclusive-worldwide-license-113000716.html

En gros il annonce une License exclusive pour leur molécule sur le cancer de la prostate avec un marché visé de plus de 1 milliard.

Cela va accélérer la commercialisation de la molécule.

Il n’en fallait pas plus pour voir le marché saluer de plus belle cette news, surtout que la valeur était vraiment sympa du point de vue fondamental.

Vous savez quoi dans l’histoire ?

Je n’étais pas seul à avoir des titres et profiter de cette belle hausse.

Pierre un client de la formation biotech était de la partie : Cliquez ici 

Preuve ? voir ci-dessous

Capture écran de ma boite mail:
biotech pierre


Le plus drôle c’est qu’on a revendu, à peu près au même moment sans se consulter haha.

endocyte 1


La leçon que je retiens :

La stratégie CTP est la plus facile à mettre en œuvre que HPC car Pierre à réussi à construire son plan de trading, un mois environ après s’être formé.



Un deuxième point que je retiens c’est la gestion du trade qui aurait pu être meilleure.


J’ai revendu vers 2.70/2.75… alors que le titre est parti en ligne droite vers 3.5 et que le lendemain il gap pour gagner encore 75%.

J’ai gagné environ 80% sur l’ensemble de la position sur un mouvement de 375%... c’est bon et mauvais à la fois.

Pourquoi ne pas garder 10% de sa ligne et la laisser courir en mettant un stop loss de protection à +30% de plus-values ?

Maximiser ces positions gagnantes , c’est la clé pour améliorer son profit factor…

Il y a du pain sur la planche.



Mais pour fêter cela, j’ai prolongé la promo de 150 euros jusqu’au 08 octobre pour la formation biotech : utilisez le code biotechdecouverte en cliquez ici 

 

 

 
 

 

Poster un commentaire