Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

165% de Gain sur mon Trade ONCOSEC MEDICAL (ONCS)

Audience de l'article : 2751 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
J'ai vendu ma position sur OncoSec hier. C'est le 4e titre que je sors en gain de plus de 100% depuis le début de 2014. Là encore, ma discipline autour de ma stratégie Pre-Catalyste a fini par payer. Avec OncoSec et ma rencontre avec le Pdg, j'aurai même fait coup double..

En octobre 2012, je m'entretenias en tête à tête avec le Pdg d'OncoSec (voir le Lien de l'interview Ici). Nous avions abordé ensemble les fondamentaux et les perspectives de sa société. Je m'étais alors forgé une conviction. Puis nous en sommes venus à discuter, au terme de notre entretien, de la société Inovio (Ticker : INO). Inovio est la société qui licencie son système d'électroporation. Le Pdg d'OncoSec me dit alors qu'il pouvait me mettre en relation avec le management d'Inovio. Il m'en disait le plus grand bien;

Après investigation sur l'aspect fondamental du titre, j'ai acheté 8000 titres Inovio le 7 Décembre 2012, à un cours de 0,50$ - avec Alerte d'achat envoyée à mes abonnés www.sachapouget.com ; 8 mois plus tard, en Août 2013, le cours d'Inovio a été multiplié par 6.

Mais revenons à OncoSec et à ma vente d'hier..



Rappel : Présentation de la société

OncoSec, une société introduite en Mars 2011 sur le Nasdaq OTC, développe des traitements contre le cancer. Elle utilise un appareil médical « d'électroporation » qui stimule la membrane d’une cellule pour fournir une immunothérapie et traiter les tumeurs cancéreuses. Son système d'électroporation a été développé à partir de recherches d’ Inovio Pharmaceuticals (INO). Cette méthode, qui s'est avérée être à la fois sûre et bien tolérée, distribue les traitements par le biais d’impulsions électriques, ce qui augmente l'absorption cellulaire permettant aux agents thérapeutiques d’être plus efficace.

Deux technologies sont développées par OncoSec :



1) les programmes Electroimmunotherapy et Electrochemotherapy ont en commun le système d'électroporation qui a prouvé qu’il pouvait améliorer l'absorption cellulaire, et qu’il était un traitement efficace des cellules cancéreuses avec l'avantage unique de préserver les cellules saines environnantes et les tissus.

Cette thérapie peut être appliquée autour de la tumeur, ce qui augmente la probabilité de tuer les cellules cancéreuses sans impact négatif esthétique ou fonctionnel, ce qui rend cette thérapie appropriée pour traiter plusieurs types de cancer et à différents endroits. C’est en cela que cette technologie semble être en rupture par rapport aux normes actuelles, tout en permettant d’éviter des effets secondaires toxiques.

Oncosec cible avant tout les Cancers de la tête et du cou et les cancers de la peau (mélanome métastatique, lymphome cutané à cellules T et carcinome à cellules de Merkel), qui semblent particulièrement bien adaptés pour une efficacité, une sécurité et une rentabilité accrue. 
Le marché pour le mélanome est particulièrement important, avec plus de 123 000 nouveaux cas de mélanome diagnostiqués en 2012 (d’après les données les plus récentes), la chirurgie étant l'option thérapeutique la plus courante. Le taux de survie à cinq ans après la chirurgie générale pour les patients qui sont en stade avancé (stade 3 ou 4) est de 15 % seulement à l’heure actuelle. Il y a donc un large besoin insatisfait.


2) le programme « Electroimmunotherapy » a été développé par Inovio Pharmaceuticals à travers 11 essais cliniques menés dans 13 pays, avec des données recueillies auprès de plus de 400 patients atteints de cancers, allant du mélanome à la tête en passant par le pancréas. L’« Electroimmunotherapy » représente d’importants débouchés pour la société. Dans un essai mené par Inovio, qui a testé l'électroporation chez 24 patients atteints de mélanome métastatiques ou avancés, l’étude a montré un taux de réponse complète de 15 %, et un taux de réponse globale de 53%. Plus impressionnant, 3 patients ont vu une disparition complète de leur mélanome (ablation des tumeurs).

Son système OncoSec Medical System (OMS), pour le programme Electrochemotherapy, combine une méthode de livraison (« électroporation ») avec un faible dosage d'un agent chimiothérapeutique approuvé, la bléomycine, qui permet de tuer localement les cellules cancéreuses, épargnant les tissus sains. La bléomycine est un agent chimiothérapeutique avec un profil bien établi qui a été commercialisé depuis près de 40 ans.

Mais avec la méthode d’OncoSec, le médicament est spécifiquement ciblé sur la tumeur et utilise uniquement des doses homéopathiques, améliorant ainsi la qualité de vie et les résultats cliniques pour les patients
OMS est encore en développement mais a déjà montré des résultats prometteurs dans de nombreux essais cliniques (chez 400 patients) et dans une variété de types de tumeurs. La société estime que « les preuves apportées à ce jour suggèrent que son application localisée et son efficacité, sa sécurité et son faible coût positionnent cette solution pour devenir rapidement une modalité de traitement importante contre le cancer ».


CONCLUSION

Tout n'est peut être pas terminé sur OncoSec.. D’après le courtier Rodman & Renshaw, OncoSec dispose d’un système qui a des similitudes avec le système OncoVEX développé par BioVex, une société équivalente, rachetée par Amgen en Mars 2011 pour 1 Milliard de dollars. BioVex développe également une thérapie pour traiter les patients atteints de mélanome au stade avancé, mais ce traitement est constitué d'un oncovirus reprogrammé pour produire un vaccin. En utilisant l'électroporation pour s'acquitter de son agent thérapeutique, OncoSec réussit à induire une réponse immunitaire similaire, si ce n'est pas mieux, car il est «plus simple et plus sûre» que les options thérapeutiques actuelles utilisant des vecteurs viraux.

Aussi, l’opportunité de marché potentielle semble similaire à un autre traitement mis sur le marché par BMS, Yervoy, qui devrait réaliser des ventes de 6 Milliards $. Outre BioVex, il est à noter que récemment d’autres biotechs spécialisées dans l’oncologie se sont faites rachetées pour des montants équivalents: Cougar Biotechnology a ainsi été rachetée pour 894 mlns $ par Johnson & Johnson, et Plexxikon a été rachetée par Daiichi Sankyo pour 935 Millions $ alors même que ces deux sociétés ne disposaient d’aucun traitement sur le marché. 

Des Résultats de Phase 2 positifs dans le traitement du Mélanome ont été publiés le 16 Décembre dernier. Le cours a alors pris plus de 50%. Dans ma dernière mise à jour sur le titre à mes abonnés, début Février, je précisais dans mon Avis mis à jour: "Mon Objectif de Cours de 0.4$, relevé à 0.5$, a été atteint. Je pense vendre ma Position proche des 0,50$ le titre ayant du mal à franchir ce niveaux."

J'ai donc vendu ma Position hier, sur les 0,475$. En gain de 165%.

Pour profiter de mon Offre d’Alertes et d’Opportunités Biotechs : www.sachapouget.com

Poster un commentaire