Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Le secret pour les portefeuilles long terme

Audience de l'article : 3103 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
7908

Si je reviens souvent sur ce phénomène, c’est parce qu’il est d’une importance incommensurable pour une gestion équilibrée et payante sur le Long Terme. Le jour où vous accepterez la chose, vous pourrez crier haut et fort que vous détenez le Graal.

Explication :

Si, il est possible de gagner en bourse en étant investi sur le marché, et ce, quel que soit la tendance, le secret est simple, mais difficile à admettre. Prenons par exemple le comportement de deux actifs, les obligations et les actions sur 11 ans. Là, c’est la stupéfaction pour beaucoup d’investisseurs, les obligations offrent un rendement de 110 % contre seulement 48 % pour les actions. Pour faire simple, ceux qui auraient construit leur portefeuille sur le classique 60/40 sortent gagnants haut la main, en gros, quand les actions subissent les vents contraires, les obligations en profitent (vases communicants)

oooooooob


Pour bien comprendre ce prodige un graphique qui vient d’être publié par «Â The Economist »

La courbe jaune représente la performance d’un portefeuille 60/40 versus celle des Hedge Funds depuis 10 ans. Pour info, les Hedge Funds misent sur les actions et utilisent souvent les couvertures (Short).

fffffffffffffffffffffffffffffffffffff


On y voit aussi que plus le temps passe, que les gérants de fonds et de fonds de couverture se font de moins en moins nombreux à battre la moyenne du marché sur le long terme. Et quand nous analysons les frais de gestion qu’ils nous demandent nous sommes vraiment en droit d’être offusqués
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mardi, 22 octobre 2013 09:12 Posté par imhotep

    Oui, oblig et actions étant "en gros" inversement corrélées, cela permet d'avoir un rendement global plus lissé.
    Mais il faut aussi penser à inclure un peu de Gold, qui est un formidable actif de décorrélation pour les portefeuilles diversifiés et améliore encore ces résultats.

    http://www.signalfinancialgroup.com/correlation/CorrelationSP.php