Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jeremy Allam

Jeremy Allam

Je m'inspire de Warren Buffett pour investir à long terme dans des sociétés côtées. Je propose des idées d'investissements en suivant les principes de Warren Buffett. C'est avec plaisir que je souhaite discuter sur les différentes valeurs avec des échanges constructifs afin de se constituer un excellent portefeuille d'actions.
Je partage mes analyses sur www.tryingtobelikewarren.com

promospeciale

Analyse Swot de Mastercard

Audience de l'article : 2661 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour,

Présentation de Mastercard
Mastercard propose (comme son concurrent Visa) un système de paiement pour les transactions entre les particuliers, les commerçants et les banques. Ainsi, l'entreprise se pose en intermédiaire entre la banque et le client. Les banques émettent les cartes et non Mastercard.On va voir la force de l’avantage concurrentiel que constitue le fait d’être en duopole. Je n’inclus pas American Express qui a un positionnement différent et qui porte le risque de contrepartie à la différence de Mastercard et de Visa.

Evolution du cours de l'action ces 5 dernières années
Chart forMastercard Incorporated (MA)


Forces

-Duopole avec Visa.

-L’entité européenne est déjà rattaché à Mastercard à la différence de Visa où Visa Europe est une filiale de Visa (il existe une option d’achat que Visa Europe peut exercer : Visa Inc peut donc se retrouver à racheter Visa Europe à tout moment même si cela fera une sortie de cash importante, Visa n’aura pas de soucis, cela sera un évènement ponctuel qui aura le mérite de clarifier la structure et peut offrir des prix intéressants !!!).

-Une structure plus simple en terme d’actions : Mastercard  n’a qu’une seule catégorie d’actions (actions classe A) alors que Visa en a trois (classe A, B et C).

- A provisionné  à hauteur de 770 millions d’euros un litige aux Etats Unis. Ce problème est ainsi acté et traité. Ce point explique d’ailleurs pourquoi le résultat net de Mastercard est resté stable en 2011 par rapport à 2010.

- Une moindre exposition aux USA ce qui a deux avantages: beaucoup moins de risques de faire face à des enquetes de la part des autorités de concurrences amaricaines ( et si c'était le cas, les enjeux seraient plus faible du fait d'une présence beaucoup moins forte que Visa aux USA) et des possibilités d'améliorer ses parts de marchés aux USA qui reste largement dominé par Visa.

- Pas de dettes financières comme Visa.

- Une politique de rachat d’actions qui a débuté en 2011 (on est passé de 130 millions d’actions en 2008 à 128 millions d’actions en 2011) mais qui est moins ancienne que Visa (qui a commencé en 2008 et qui s’est répété chaque année pour voir son nombre d’actions passé de 769 millions à 707 millions d’actions en 2011). Il reste 852 millions de dollars disponible pour le rachat d’actions. Avec un prix actuel de l’action à 440 dollars, cela représente 1,93 millions d’actions en  moins soit 1 ,5% d’actions en moins. Si le prix de l’action est à 350 dollars, cela représente 2,4 millions d’actions en moins donc 1,87% d’actions en moins. On voit l’avantage que le prix d’une action reste bas avec un programme de rachat en cours car cela permet à l’entreprise de racheter davantage d’actions et donc d’augmenter la valeur comptable par action (moins de parts pour un même gâteau).

- Un ROE et un ROTC beaucoup plus élevé que Visa. Mastercard a un ROE 2010 de 53,6% et un ROE 2011 de 36,6% contre respectivement 12,5% en 2010 et 14,6% en 2011 pour Visa.

- Une progression du chiffre d’affaires plus forte en 2011 que Visa : +21,2% contre 13,9% pour Visa. Mais en 2010 et 2009, Visa a obtenu de meilleurs chiffres : + 16,7% en 2010 et + 10,3% en 2009 contre +8,6% en 2010 et + 2,1% en 2009.

- Une position de challenger qui peut lui permettre de passer comme un recours face au leader mondial Visa.

- Une marge nette très élevé mais moins forte que Visa. La marge nette de Mastercard s’élève à 28,7% en 2009, 33,3% en 2010 et 28,4% en 2011 (il ne faut pas oublier que Mastercard a passé une provision de 770 millions de dollars en 2011, hors impact de cet élément la marge nette serait de 39.8% et ainsi du même niveau que Visa en 2011). La marge nette de Visa a été de 34% en 2009, 36,8% en 2010 et 39,7% en 2011.

 
Faiblesses

-un ratio prix/valeur comptable beaucoup plus élevé que Visa. Même si ce n'est pas indicateur parfait pour des entreprises qui ont des avantages compétitifs/franchise importants, cela peut nous donner un petit élément de comparaison. La valeur comptable par action de Mastercard est de 26,95 dollars en 2009, 39,7 dollars en 2010 et de 45,8 dollars en 2011. Avec un cours de l’action à 440 dollars à la date de début juillet 2012, cela nous fait un ratio prix/valeur comptable de 9.6. Visa a une valeur comptable par action de classe A (attention il faut que je regarde si je rajoute les class B et C) de 27,49 dollars en 2008, 31,38 dollars en 2009, 33,34 dollars en 2010 et 37,39 dollars en 2011. Avec un cours de l’action à 126 dollars à début juillet 2012, on obtient un ratio prix/valeur comptable de 3.37.

-dépendance aux Etats-Unis encore forte même si il y  a une tendance à la baisse du fait du développement à l’international/ Les Etats-Unis représentaient 42,4% du chiffre d’affaires aux Etats-Unis en 2009, 41,6% en 2010 et 39,6% en 2011.

Points intéressants concernant Mastercard :

-          Le poids des 5 premiers clients dans le CA a  légèrement baissé depuis 2009 (28% en 2009, 28% en 2010 et 26% en 2011).

-
          La Fondation Mastercard détient 10,6 % du capital et a obtenu une dérogation pour vendre ses actions plus tard que prévu initialement (normalement il doit y avoir un désinvestissement d’environ 3,5% par an sur les actifs non utilisés pour la gestion de la Fondation, il y a eu une autorisation pour différer les déremboursement annuel jusqu'à 15 ans. Il est même possible que le déboursement/vente ait lieu en une fois au bout de 15 ans) .

-          L’entreprise est enregistrée au Delaware ce qui peut rendre un petit plus difficile OPA (même si je pense que c’est très peu probable que ce type d’opération ait lieu du fait de problème d'une problématique de concurrence).
 
Un PER plus élevé que Visa du fait de l’impact de la provision MDL mais si celle-ci est réintégré au résultat net, le PER est semblable : avec un cours de 440 dollars début 2012 et un bénéfice net par action de 14,85 en 2011 cela nous donne un PER de 29,6 ; si on réintègre la provision MDL (770 millions au résultat net) on a PER de 21 avec un BNPA de 20,9 dollars. Cela reste un PER élevé même si le PER n’est pas un indicateur parfait et que l’on peut penser que le BNPA de Mastercard en 2012 va fortement progresser du fait de l’absence de provision et de la croissance du chiffre d’affaires. Visa a un PER 2011 de 24,4 (prix de l’action à 126 et BNPA 2011 de 5,16 dollars).

Un point commun à Visa et Mastercard est que je pense qu’il est très difficile pour un client de quitter l’une ou l’autre des entreprises. Les contrats sont signés pour des durées pluri annuels. Le coût du changement me semble élevé.

La valorisation plus élevée de Mastercard peut s’expliquer par les éléments suivants :

-          Pas de risque de devoir racheter sa filiale européenne à la différence de Visa

-          Une croissance du chiffre d’affaires beaucoup plus forte que Visa et un potentiel de hausse plus important

-          Des risques de poursuites pour pratiques anti concurrentielles peut être moindre que Visa aux Etats Unis.
 
N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.
J’ai des actions Visa mais pas d’actions Mastercard. Il n’en demeure pas moins que je garde Mastercard sur mon radar !
Cheers
Jeremy

http://www.tryingtobelikewarren.com/

Poster un commentaire