Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)

CFD - le guide pour débuter en trading !



Bienvenue sur ce guide qui a été élaboré par Objectifeco avec la participation spéciale de Samuel Rondot (vous comprendrez plus bas pourquoi nous l'avons choisi lui) et renforcé au fil des trimestres suite à vos interrogations (vous êtes plus de 2000 à lire chaque mois cette page. Merci à vous pour votre confiance).

Cette page est longue, mais elle synthétise le gros de ce dont vous avez besoin. Vous ne perdrez pas votre temps avec votre lecture. Notre but est de développer votre sens critique par rapport aux dangers et également de vous donner les pistes pour savoir où chercher exactement pour réussir dans votre trading sur les CFD.

Commençons par une définition des CFD.

Pour faire simple, il existe en Bourse des outils pour jouer / spéculer : les actions, les options, les contrats futurs et ... les CFD. Vous achetez, vous vendez, vous gagnez ou vous perdez en fonction des écarts.

Et il existe des types de marché sur lesquels cotent ces différents outils, obligations (taux d'intérêt), matières premières, devises, actions d'entreprise et indices boursiers regroupant des actions.

Donc basiquement, un CFD est un outil qui permet d'acheter et vendre un type de marché ! Deuxième point clef, le CFD permet d'intervenir avec effet de levier. Nous développerons plus bas cet aspect car il est capital.

Vous trouverez sur cette page un listing des avantages et inconvénients des CFD, les applications un peu révolutionnaires dans le domaine des stratégies et enfin, une mise en perspective du business des CFD qui est un peu sauvage à notre goût. En devenant utilisateur de CFD, vous devenez mécaniquement client de courtiers. Prendre conscience de votre statut de client est important.

confiance

En toute transparence donc, nous avons utilisé l'expertise d'un pro du secteur, Samuel Rondot, fondateur de BestCFD.com pour rédiger cette page. Nous précisons qu'Objectifeco ne gagne absolument rien financièrement. Cette page n'a pas de cookie ou de liens d'affiliation. Samuel Rondot est en avance très nette sur les grands courtiers dans le domaine des stratégies de trading appliquées aux CFD et leurs transmissions automatiques des ordres. Nous estimons qu'il ne sert à rien de vous aventurer avec un compte CFD si vous ignorez l'existence des robots de trading CFD. En effet, ces robots multiplient par 5 ou 10 votre probabilité de rester en vie financièrement au bout d'un an. A moins que votre objectif soit votre ruine financière, ces nouvelles technologies sont à prendre très au sérieux.




forex-trading-robots

Les avantages des CFD




La facilité d'utilisation de l'effet de levie
r
 est l'une des principales caractéristiques. L'effet de levier permet de démultiplier les gains et les pertes. C'est l'une des notions les moins bien comprises par les utilisateurs débutants de CFD. Les courtiers mettent à disposition aux clients un effet de levier parfois énorme qui brûle les ailes des apprentis. Nous y reviendrons plus bas. En attendant.
 


Un exemple concret de gestion de levier 

Le CAC 40 vaut 40.000 euros pour un CAC à 4000 points. Si vous mettez 20.000 euros de cash sur un contrat futur CAC 40, vous êtes en situation de levier 2, c'est à dire que vos gains et pertes sont multipliés par deux par rapport aux variations du CAC 40. Avec le mini CFD sur CAC 40, qui vaut un dizième de CAC, vous pouvez faire du levier 1 avec 4000 euros de cash !


Les mini CFD, le confort absolu !

Cet importance de l'effet de levier est renforcé sur les contrats comme l'or. Avant, il fallait de grosses sommes pour pouvoir acheter des contrats futurs sur or. Aujourd'hui, grâce au levier et au mini CFD, vous accédez à des marchés de matières premières avec des comptes de taille inférieure à 2000 euros. C'est une vraie démocratisation de la finance par le biais des CFD à laquelle nous avons assisté depuis dix ans.


worldmarket


Le monde est à vos pieds, à portée de clics de souris !

Si vous souhaitez par exemple acheter du pétrole, du maïs, il vous faudra aller à Chicago ou New York, gérer le problème de la devise, ouvrir un compte chez un broker US, apprendre à manipuler les contrats futurs avec les changements intempestifs de niveau de couverture et enfin, passer vos ordres.


Avec un CFD, vous n'êtes confrontés pratiquement à aucune de ces difficultés. Vous achetez votre CFD pétrole sur votre compte français sans aucun souci.

Imaginons maintenant que vous vouliez miser sur Danone en effet de levier 5 sur le SRD. Vous devrez apprendre à gérer le système d'échéance mensuelle du SRD, payer du courtage... Sur les CFD actions, vous êtes à nouveau avec un mode simplifié d'utilisation sans gestion compliquée de la couverture (vous pouvez même acheter DANONE en effet de levier de 20 si vous le désirez), sans courtage à payer.

Il existe chez les plus gros courtiers CFD de nombreux marchés. En les centralisant, ils vous mettent à disposition un gros vivier de possibilités. Vous pouvez combiner des stratégies diversifiées entre les indices boursiers des principales places, les principales matières premières et devises ou vous pouvez même croiser les actions avec des CFD sur taux d'intérêts. C'est une avancée majeure pour les investisseurs particuliers qui peuvent diversifier sans aucune contrainte technique comme cela a été le cas pendant des décennies.

cfdeasy
Accessible, toujours plus !


Les CFD cotent pratiquement 24h sur 24, du lundi au vendredi !




Un exemple lié aux soucis d'échéance en pertes 

Sur le CAC 40 contrat futur, vous devrez vérifier le troisième vendredi de chaque mois le changement d'échéance. Imaginons que vous soyez en pertes majeures. Il vous faudra vendre votre position sur l'échéance qui se termine et en ouvrir une nouvelle sur l'échéance qui débute. Seulement, si vous avez trop perdu, peut être que vous ne pourrez plus reporter votre position sur la nouvelle échéance car votre niveau de cash sera considéré comme insuffisant. Rien de tout cela avec les CFD et le système d'échéance continu.


La fiscalité des CFD et les frais sur actions : le match !

Quand vous achetez une action en Bourse, vous supportez un impôt de bourse sur votre transaction. En outre, vous avez souvent des frais de garde quand vous portez des positions à long terme. Sans compter des frais de tenu de compte titres. Sur les CFD, il n'y a absolument aucun frais de cette nature. Vous payez juste votre impôt sur les plus values comme sur les actions.

inconvenientCFD


Les inconvénients !



Il y a des inconvénients sur les CFD. Ce sont les spreads, c'est à dire l'écart pour la fourchette OFFRE / DEMANDE meilleurs prix. Les courtiers CFD sont des markets makers. Ils proposent un spread d'une taille plus ou moins grande. S'il n'y a pas de frais de courtages à payer, il faut bien avoir conscience que le spread représente des frais ! Les intervenants trouveront toujours plus de volumes et à de meilleurs prix en allant directement sur les marchés d'origine qu'en privilégiant les CFD.

 

De plus, quand les marchés deviennent ultra volatils, il se trouve que certains courtiers supposés garantir un spread stable, ne suivent pas les mouvements correctement à l'affichage. Ou alors, ils vont écarter le spread à 5 points au lieu de 1 point, rendant prohibitif votre opération. Les courtiers CFD ont aussi le pouvoir de coter des niveaux de prix qui n'ont jamais coté sur le marché réel, déclenchant des ordres stops qui n'auraient pas été déclenchés si vous aviez utilisé des supports traditionnels. 

Inversement, vous pouvez vous retrouver exécuter sur un ordre d'achat au plus bas du jour, alors que le marché support n'a pas coté. Vous avez payé le plus bas pour votre plus grand bénéfice. Bref, il faut avoir conscience que le lien entre marché support et CFD n'est pas parfait. Cela peut jouer en votre faveur ou défaveur.

En outre, en cas de fast market, marché très agité, il se peut que vous ne puissiez passer aucun ordre pendant quelques secondes. Cela arrive aussi sur les contrats futurs ou les actions, mais sur les CFD, c'est plus dérangeant.
effetdelevierCFDEnfin, l'effet de levier, parfois 50 ou 100, mis à disposition à des débutants, provoquent des ravages. La qualité du timing d'intervention doit être proche de la perfection quand on manipule des forts leviers. Les débutants n'ont pas le sens du timing. Il arrive régulièrement qu'ils "fument" leur compte dès la première semaine, juste à cause du levier des CFD trop facilement accessible !

Le trading exige de comprendre votre risque de pertes au regard de votre probabilité de gagner. La plupart des gens pètent littéralement les plombs au-delà de 35% de pertes sur un compte. Ils tremblent souvent à partir de 20 ou 25%. Si vous prenez un effet de levier de 5, ce qui est courant sur les CFD, il suffit d'un écart de 5% en votre défaveur (ce qui est très fréquent) pour vous mettre à trembler !!!




trading2


Les stratégies de trading sur CFD

 



Il existe basiquement deux manières d'investir en Bourse. On peut résumer cela à L'ORDINATEUR contre LE CERVEAU HUMAIN.

Soit vous réfléchissez par vous même en analysant les graphiques, l'économie, la situation d'une entreprise ou d'une matière première et vous parvenez à la conclusion qu'il faut acheter, vendre, conserver...

Soit vous considérez que votre esprit d'humain est trop fragile, que l'interprétation est trop hasardeuse au bout de plusieurs dizaines d'opérations différentes, que vous ne parviendrez pas à la longue à contrôler vos émotions liées à vos positions, que le stress que vous subirez en tant que décisionnaire ou le temps, l'énergie et le travail que vous investirez à vous décider quoi et quand acheter ou vendre, ne vaut pas le coup. Et vous sous traitez à un ordinateur le boulot.
strategiesCFD

Il existe de nombreuses solutions pour automatiser la prise de décision et l'exécution des ordres.

La logique humaine n'a rien à voir avec la logique d'une stratégie pilotée par ordinateur. Un ordinateur va chercher à jouer la répétition de configurations, à partir des probabilités constatées sur le passé. Un ordinateur est increvable tant que windows ne bug pas et que vous pouvez payer l'électricité dont il a besoin. Il surveillera 24h/24 les marchés et exécutera sans jamais douter vos signaux d'achat et de vente.

Toute la question est de parvenir à le programmer de manière efficace pour qu'il gagne de l'argent pendant que vous contrôlez à distance sur votre smart phone qu'il bosse bien pour vous...

En outre, il ne faut pas rêver sur les possibilités d'automatisation. Un être humain qui réussit en trading, parviendra toujours à battre la machine au niveau des performances. Le génie humain n'est pas une fiction. En revanche, si vous ne rêvez pas de trucs géniaux, mécaniquement, la machine bat la majorité des humains, tout simplement parce que ces derniers perdent en masse, alors qu'une machine programmée avec une rentabilité moyenne terminera positive au jeu de l'investissement boursier.

tradingCFD2
Aujourd'hui, l'un des meilleurs supports pour mettre en place une machine sur un compte de trading, ce sont les CFD. Ce n'est pas une pub commerciale. C'est une réalité technique. Faîtes vos recherches par vous mêmes et vous parviendrez à cette conclusion. Les contrats futurs sont beaucoup plus exigeants techniquement et informatiquement que les CFD.


Beaucoup de forums et de pseudos gourous baratinent sur les inconvénients des CFD ou les arnaques sans même voir les immenses possibilités qu'ils ont ouvert aux investisseurs particuliers, sans même comprendre qu'il y a dix ans, rien de tout cela n'était possible ni accessible pour des comptes de quelques milliers d'euros. C'est une vraie avancée.

En 2013, les expériences du site CFDperformance, en avance sur la concurrence parce qu'ayant arrêté d'utiliser la plateforme MT4 que tout le monde met sur un piedestral, sont sans appel. Des centaines de comptes de clients inférieurs à 10.000 euros terminent les mois positifs, grâce à cette technologie alors que les autres centaines de clients qui préfèrent penser par eux mêmes, finissent négatifs dans les mêmes conditions.

Ce n'est pas un problème d'intelligence. Le jeu du trading est juste ultra exigeant sur un plan émotionnel, ce que sous estime la grande majorité des joueurs. Porter des gains sans les couper, prendre sa perte avant qu'elle ne devienne suicidaire, être là tous les jours sans faillir derrière les écrans, encaisser le stress, il n'y a pas de honte à échouer. C'est un sport de haut niveau. Il faut juste avoir conscience de quoi il retourne !
samuelrondotCFD
Ceux qui préfèrent ne pas subir cette épreuve hautement formatrice en tant qu'humain mais souvent ruineuse financièrement, pourront consulter l'offre de Samuel Rondot. Son expertise repose sur 19 années de modélisation des cours boursiers


Je souhaite découvrir les 40 stratégies de S. Rondot


businessCFD

Le business des CFD : soyez conscients

en tant que client des enjeux !



Très franchement, nous ne pouvons que vous alerter et vous inviter à ne pas écouter tous les petits mâlins qui font semblant d'en savoir sur les CFD (en expliquant que les CFD, c'est pourri ou des usines à courtage ou encore tout un tas d'avis négatifs sans fondement) alors que bien souvent, ils n'ont aucune conscience des enjeux véritables. Ils ont souvent démarré le trading il y a quelques mois ou quelques années et ils n'ont aucune vision d'ensemble du jeu, ignorant bien souvent le comportement de masse de millers d'investisseurs particuliers. Ils ont encore moins conscience de ce qu'a été le trading et les produits dérivés au cours des dernières décennies pour les particuliers.

Il existe aussi des centaines de pages internet présentes parfois sur des sites supposés très sérieux dont le seul but est de faire de l'affiliation vers les courtiers CFD, ces médias touchant entre 200 et 400 dollars par ouverture de compte. Les informations sont donc "orientées". Le boulot d'un courtier n'est pas de faire gagner ses clients, mais d'ouvrir des comptes, le plus de comptes clients possibles. Vous n'avez pas idée de ce que sont capables de faire les services pub des sites à audience.
argent
Cette page encore une fois est exempt de cookie comme vous pouvez le vérifier par vous mêmes. Et le lien vers l'offre de Samuel Rondot ne comporte pas de tracking d'affiliation.

Nous sommes juste en accord avec lui et avec cette opinion que le trading à partir de stratégies pilotées par ordinateur et exécutées en automatique, permet de limiter les pertes de centaines ou de milliers d'investisseurs particuliers, voire peut générer des gains. 95% des comptes de trading à effet de levier sont perdants. Ce n'est pas la faute aux CFD. Les comptes SRD connaissent les mêmes taux d'échec. Un jour, un broker actions françaises que tout le monde connaît, a avoué à Objectifeco qu'il n'avait en tout et pour tout qu'une dizaine de clients qui parvenaient à vivre de leurs opérations de trading... une dizaine sur des milliers de comptes actions SRD.

Dans cette page CFD, il n'y a pas de blabla comme le font les autres courtiers, sur une pseudo plateforme de trading supposé superbe, tout en étant en réalité basique, laquelle plateforme est censée vous transformer en trader super gagnant. Redisons le. On ne devient pas un super market timer grâce à une plateforme.

Et on ne devient pas un grand trader capable de gérer les pièges du trading grâce à une plateforme ou des outils informatiques, excepté quand on délègue intégralement la gestion à un automate (et encore, les automates ne peuvent pas égaler loin de là le génie des performances des grands traders. De plus, il ne faut pas confondre la techno de transmission exécution automatique des ordres avec les outils d'aide à la décision des plateformes. Pour l'exécution automatique des ordres, MT4 a des inconvénients majeurs, le plus gros étant que les robots de trading sont installés sur votre machine et que vous assumez donc les risques électriques, coupures internet locales et le reste des évènements capables de vous ruiner... Ce n'est pas parce que les courtiers mettent tous en avant cette plateforme qu'elle est la plus efficace, loin de là).

metatrader4
Donc, pour revenir à notre premier sujet, la performance des outils d'aide à la décision de la plateforme des courtiers n'est absolument pas un argument intéressant. A un moment, dans toute opération de trading, il y a un humain qui appuit sur un bouton de souris. Et c'est là que les problèmes démarrent...

Sur cette page, vous n'avez pas non plus lire de la part d'Objectifeco ou de Samuel Rondot une offre de formation qui va vous aider à gagner (comme si le trading était un savoir qu'il suffit de maîtriser pour vaincre et encaisser des énormes sommes d'argent...). Que ce soit la mise à disposition d'analyses de marchés, ou de la formation, répétons le, tout ceci ne vous sera d'aucune utilité quand il s'agira de prendre des décisions difficiles en univers hautement incertain, le tout, sous la pression de vos émotions !

jouersurlesCFD

Enfin, Samuel Rondot ne vous a pas fait de promesses commerciales de gains futurs assez grotesques (du genre, arrêtez de travailler et faîtes vous peinard un salaire mensuel de cadres supérieurs à partir de chez vous, derrière votre écran, grâce à une quelconque stratégie de trading ou une quelconque formation). Parce que Samuel Rondot, boss de BestCFD.com (accessoirement, rappelons qu'il a posté plus de 225 articles sur notre site Objectifeco), a 20 ans d'expérience de trading dans le guidon. Il sait que si ses clients parviennent déjà à rester positifs, ce sera un sacré objectif d'atteint. Les promesses hallucinantes faîtes par des courtiers marchent sur un plan commercial. Seulement, ces courtiers ont clairement plus de compétences à propos de la nature humaine qu'à propos du trading...

La vérité en matière de trading, c'est que vos périodes de gains représenteront environ 10% du temps que vous passerez à trader. Le reste de l'année, vous ne ferez que tenter de gagner, sans parvenir à concrétiser autre chose que des résultats flat ou en pertes. Personne n'a conscience de cela au départ. Gagner avec régularité, chaque semaine, fait rêver. Seulement, c'est un mythe. Aucun robot de trading ne peut vous apporter cela et seuls 1% des traders discrétionnaires y parviennent ! Une résistance à la frustration et une grosse dose de patience sont nécessaires pour vaincre le marché.

C'est simple, partout, vous pouvez lire TRADING + le mot FACILE. L'alerte générale doit sonner dans votre tête ! Des commerciaux cherchent à vous enfumer. Le trading n'a jamais été facile et il ne sera jamais pour personne. Même les meilleurs traders souffrent.



Les CFD, c'est juste vraiment un outil intéressant pour gérer votre argent, plus compétitif que ne sont les contrats futurs ou les actions. Ils ne sont pas parfaits. Mais ils ont globalement apporté du mieux aux utilisateurs peu capitalisés, à condition que les utilisateurs en question aient pigé les avantages et les inconvénients et les assument pleinement. 

Nous espérons vous avoir suffisamment alerté sur tout l'univers des CFD, ses dangers aussi bien que ses atouts et possibilités intéressantes. Nous avons cherché à aiguiser votre sens critique face à une armée ultra organisée de commerciaux qui ont le don de vous endormir dans le but de vous tondre. Réfléchissez, soyez informés et tondez les à leur place !!!


Découvrir la fiche apprendre suivante avec la formation de Cédric Froment La bourse pour les nuls.